SugarCRM et l’Open-Source investissent le Space-Cloud

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La délocalisation de l’hébergement Haute-Disponibilité vers l’espace est en plein Boom et fait de plus en plus d’adeptes tant parmi les leaders de ce marché que chez les acteurs émergeants.

Paris, le 1er avril 2010 - Après les poids lourds du secteur IT, c’est au tour des éditeurs d’applications Open-Source de rejoindre le consortium Space-Cloud initié par CARRENET ; en effet, SugarCRM vient de choisir cette stratégie d’hébergement, suivi de près par Talend et Jaspersoft.

Il faut dire que les arguments en faveur de l’espace sont nombreux ; tout d’abord, c’est la première fois qu’un projet concret et à priori rentable permet de réunir les 2 principaux acteurs de la conquête spatiale, la NASA et l’ASE (Agence Spatiale Européenne), ce qui évite les guerres de chapelles entre l’Europe et les Etats-Unis sur le transport des infrastructures. Il se murmure également que ces dernières pourraient finalement être installées sur une station lunaire en lieu et place des stations spatiales initialement pressenties ; ce qui relancerait mécaniquement l’intérêt d’exploiter le sol lunaire, mais rien n’est tranché pour le moment.

La gestion du froid et de l’énergie

C’est le coeur du débat. Et sans doute l’argument principal en faveur du Space-Cloud. Les infrastructures de plus en plus performantes consomment énormément d’énergie sur Terre et ont besoin d’une réfrigération très importante.

Dans l’espace, la température peut atteindre -270°C (sur la lune, la variation est importante, de -200°C environ à +100°C). On se rend compte qu’il est très facile d’obtenir du froid, la difficulté devient en fait de régler les problématiques de variations importantes par rapport à la Terre (Au soleil / A l’ombre) ; les recherches scientifiques, financées en grande partie par les acteurs du Cloud, coûtent très cher, mais elles devraient permettre à terme, de gigantesques économies sur les coûts d’exploitation.

L’énergie sera principalement solaire mais les problématiques de conservation et de stockage ne sont pas toutes résolues, et c’est une des raisons qui rend difficile l’exploitation lunaire (une infrastructure fixe étant parfois à l’ombre).

Un Cloud ultra-sécurisé

La recherche porte également sur les systèmes de sécurité ; en effet, même s’il sera quasi-impossible d’accéder à ces infrastructures pour des personnes non autorisées, le risque existe et doit être pris en compte, avec des hypothèses et des simulations totalement différentes de ce que l’on connaît sur Terre. Gestion des pannes, maintenance, gardiennage, identification, transport des pièces et des personnes… doivent être intégrés dans les coûts globaux d’exploitation.

L’alternative Sea-Cloud

Quelques éditeurs européens, sans se désintéresser du Space-Cloud, investissent également dans une alternative qui semble sérieuse, le Sea-Cloud ; celle-ci dispose d’avantages équivalents (gestion du refroidissement, sécurisation des sites), mais sur le plan des accès en gestion de panne et maintenance d’infrastructure, la cohabitation avec les nombreuses espèces marines s’annonce difficile…

Pascal Brochet,

Responsable Space-Cloud,

CARRENET, Partenaire Cloud SugarCRM

>> Le site du consortium Space-Cloud : http://space-cloud.over-blog.com

A propos de CARRENET

Spécialisé en solutions CRM 100% web, CARRENET est partenaire officiel SugarCRM depuis plusieurs années et assure les prestations de conseil, d’intégration, d’hébergement, de formation et de support pour des PME et Grand Comptes utilisant SugarCRM en France et à l’international. Notre accompagnement global et à long terme de ces projets CRM permet à nos clients d’optimiser la conquête et la fidélisation de leurs propres clients, et d’obtenir ainsi un rapide retour sur investissement. Plus d’infos sur http://www.carrenet.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »